La compagnie ENTRECHOCS ...

Mel (Loly Circus) et Max (Roue libre, Monobass Cie) sont comme deux œufs en liberté dans un panier, sur le porte bagage d'un vélo aux freins inefficaces.

Imaginez qu'à force de rouler sur les chemins accidentés des Alpes de Haute Provence,  on les retrouvent bien fêlés... en ouvrant les coquilles, on touille et on obtient... la Cie Entrechocs.

 

Une sorte d'omelette de clown, de cascades, d'acrobaties aérienne, d'engins à roues, et d'objets du quotidien aux pouvoirs surnaturels.

On épice sans retenue en recherchant un jeu sincère, rythmé, aux arrières goûts de cinéma muet recolorisé.

Le tout s'étale généreusement dans une poêle cabossée.

On laisse légèrement caraméliser la préparation et on partage avec ceux qui aiment se régaler, comme nous, de l'imprévu et de l'instantané.

 

 

Mélanie PACCOUD

Acrobate aérienne et clown

Max BERNERY

Clown, acrobate sur roues

Les Artistes

 

Max BERNERY

Heureusement qu’un jour, l’homme a inventé la roue.

Machine simple, le monocycle s’est imposé, au-delà de ma pratique sportive, comme un véhicule social et professionnel. De l’animation vers le spectacle vivant, la route est riche de rencontres, d’envies de partages et d’expressions. L’art du clown devient, au jour le jour, le moyen de rassembler toutes les pièces du puzzle de mon univers créatif. 

 

Premières scènes à Lyon, avec le collectif Mirliton.

Comédien, technicien, Tout Samba’l (Remue Ménager, Bar Baladeur, Balades sous abat-jour)

Metteur en rue, monocycliste, Roue Libre (Monospaces, Unicorns)

Comédien, Cie du Faubourg (Aux Faubourg des Mers)

Comédien monocycliste, Monobass Cie (Giant Trottinette Orchestra)

 

Formation à l’art du clown : Philippe Maurice (Cie Ubac), Annie Rhode (Tout Samba’l), Noëlle D’Alsace  (Cie d’un Jour), Emmanuel Sembelly (Cie Nezdames et Nezssieurs), Michel Dallaire (Hangar des mines), Elise Ouvrier-Buffet (La comédie accidentogène)

s

Mélanie Paccoud

Enfant, mon penchant artistique prend ses racines au théâtre et dans la musique.

Parce que j’aime le challenge et le travail sans ennui, j’ai fait des études de communication, et ai commencé en administrant des compagnies et en organisant des Festivals… Puis le trapèze, le tissu aérien et le cerceau m'ouvrent les portes du cirque et renforcent mon attirance pour la scène. Je crée plusieurs spectacles puis ma route croise celle du clown et de la cascade burlesque… ma pratique des aériens, alors basée sur les performances et l’esthétisme, évolue vers l’humour et le détournement d’objet.

 

Premières scènes en Vaucluse avec le Théâtre du Rêve éveillé

Artiste pour Loly Circus (Capt’aine Spirine, Plume de Chat, Naïa goutte d’eau, Le Trésor de Barkasse) – spectacle de cirque familial

 

Formation aux aériens : Véronique Gougat de la Cie Ascendances, Véronique Dubourg (tissu), Estelle Leclerc (trapèze à 2), Antoine Le Ménestrel (danse escalade), Olivier Farges (danse sur corde)

Formation à l’art du clown : Jean-Christian Guibert (Cie Salula), Carlos Gallegos (Teatro de la Vuelta), Roselyne (Les Nouveaux Nez), Elise Ouvrier-Buffet (La comédie accidentogène) ; Jos Houben (Le corps virtuose)

 

La Comédie accidentogène

 

         … Encore un de ces mondes parallèles où tout est permis !

 

 

Nous avons tous un jour,  raté une marche, rattrapé un verre de justesse, fourché de la langue, marché sur le pied de mémé, glissé, trébuché, heurté … sans le faire exprès.

La comédie accidentogène fait appel à l’expression du corps dans ses maladresses, du minuscule à l’énorme, pour alimenter des réactions de personnages en situations délicates. C’est un jeu technique qui demande à la fois concentration et lâcher prise pour rester sincère et juste. Une sorte de vase communiquant entre l’humour physique du comédien et la fantaisie du clown ( … avec un vase fissuré ou recollé, ça marche bien aussi )

Ce registre de comique de situation, non sans risques, permet de retrouver toutes les gammes et les couleurs du jeu clownesque à travers des personnages du quotidien.

 

Aide à la mise en scène

Élise OUVRIER-BUFFET
Clown de mon état, pratiquante de judo et de danse, j'ai été formée au jeu accidenté par Stéphane Filloque, Michel Dallaire, Emmanuel Sembelly, Jos Houben et aux faux combats par Albert Goldberg. Le clown et la maladresse qui l'accompagne sont pour moi une philosophie de vie, un code de conduite. J'ai d'ailleurs installé chez moi un autel qui vénère Mr Keaton et devant lequel je trébuche tous les matins, c'est vous dire ! Aussi et par conséquent, je consacre la plus grande partie de mon temps à mener une recherche afin de percer tous les secrets de cette science de la catastrophysique.

 

En dehors de la scène, de la caméra, de la rue et de l’hôpital, j'ai eu le plaisir d'enseigner cette passion pour, notamment, « l'Académie de Théâtre de Shanghai », « Le Rire Médecin », « Le Daki Ling », « Le Samovar » et « Le Théâtre de l’Unité » et d'accompagner les créations de compagnies de rue, de cirque et de théâtre en tant que metteur en scène et coach.

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cie. Entrechocs